Last modified on 18 August 2014, at 07:26

æquation

EnglishEdit

NounEdit

æquation (plural æquations)

  1. Obsolete spelling of equation.
    • 1757, Johann Georg Keyssler, Travels through Germany, Bohemia, Hungary, Switzerland, Italy and Lorrain; Volume IV, second edition, Letter XCII, page 178:
      The principal clocks in this city ſtrike the hours from one to twelve progreſſively from the riſing of the ſun, and begin again after ſun‐ſet, which at firſt puzzles ſtrangers; but by the table of the æquation of time, publiſhed here, this may be reduced to the common method of calculating time.

FrenchEdit

NounEdit

æquation f (plural æquations)

  1. Obsolete form of équation.
    • 1641, author incertain, Qvatriesme Gentvrie des Qvestions[1], page 150:
      D’ailleurs, la verité eſt vne æquation des notions qui ſont en noſtre intellect avec les choſes : laquelle æquation eſt vne reflexion qui eſt vne de ſes plus difficiles opérations, & par conſequent ne ſe peut faire par vn yvrongne : lequel au contraire laiſſe aller confuzément toutes ſes conceptions ſans les régler, comme il ſe void en celui qui parle en dormant : lequel ſelon le divers meſlange des eſpeces qui roulent en ſon imagination, exprime les mots qui les ſignifient, ſans en diſcerner la verité ou fauſſeté : voire ſouvent l’vn & l’autre profereront des paroles qui n’auront aucune liaiſon avec leus notions: la langue s’appellant lors à bon droit effrenée, pource qu’ell ſemble à vn cheval échapé, qui n’eſt plus conduit par ſa bride.