FrenchEdit

EtymologyEdit

From Latin lupus (whence French loup) + -eux.

PronunciationEdit

NounEdit

lupeux m (plural lupeux)

  1. (folklore, regional) a malicious imp, often with demonic and lycanthropic traits.
    • 1869, George Sand, Promenades autour d'un village[1], page 224:
      Ah bien, oui, dit l'autre, un bel oiseau ! C'est le lupeux I Ça commence par rire ; ça vous tire de votre chemin, ça vous emmène, et puis ça se fâche et ça vous noie dans les fondrières.
      (please add an English translation of this quote)
    • 1906, Paul Sébillot, Le Folklore de France[2], page 57:
      En Wallonie, une sorcière se changeait en souris pour pénétrer dans les armoires. Les lutins ou les personnages apparentés empruntent assez rarement la figure d'animaux sauvages : en Normandie, les lutins sous celle de loups cherchaient à entrer dans les cimetières. Dans le Centre, le lupeux qui attirait les voyageurs dans les fondrières avait une tête de loup et une voix humaine.
      (please add an English translation of this quote)
  2. (medicine, obsolete) a person suffering from lupus
    • 1890, Henri Fournier, Journal des maladies cutanées et syphilitiques[3], volume 2, page 213:
      Cette figure que je vous fais passer représente un côté de la face d'un lupeux que j'ai observé il y a quelques années à ma policlinique de Saint-Sauveur. Ce malade était, en outre, remarquable par l'apparition de tubercules lupeux autour de cicatrices d'anciennes gommes scrofuleuses et par l'aspect particulier (en vésicatoire) que présentait l'ulcération d'une partie de son lupus hypertrophique.
      (please add an English translation of this quote)

Further readingEdit